Faire son potager : 4 conseils pour bien démarrer

Si vous avez envie d’avoir des légumes frais à portée de main, pensez alors à réaliser un potager chez vous. En plus de leur meilleur goût, ils sont de loin plus riches en nutriments que ceux vendus sur le marché. Aussi, le fait de créer votre propre potager est incontestablement l’une des meilleures façons de faire des économies. Alors, si vous êtes tenté par l’aventure, voici tout ce que vous devez savoir pour réussir votre potager.

Choisissez la bonne surface cultivable

La première étape pour faire un potager est de trouver un bon d’emplacement. En effet, la qualité du sol est déterminante pour que vos légumes poussent sans difficulté. Alors, la surface choisie doit avoir certaines caractéristiques pour être idéale à votre projet potager. Il faut un sol assez meuble pour être facile à travailler, mais également arable pour fournir la quantité de nutriments nécessaires à la bonne croissance de vos légumes.

L’emplacement doit être ensoleillé et proche d’un point d’eau pour que vos légumes reçoivent la lumière du jour dans un premier temps et pour ensuite vous faciliter l’arrosage. En plus de ces différentes dispositions, il faudra préparer votre terrain avant de commencer votre potager.

Préparez votre terrain

Même si vous choisissez le bon emplacement, il vous faudra préparer la terre. Ainsi, vous devez sarcler, ratisser et niveler le sol s’il y a lieu de le faire avant de planter vos premiers semis.

Si votre terrain est envahi de mauvaises herbes, il faudra les sarcler ou les arracher. Après cette étape, il faudra aérer le sol. Pour réussir cette opération, munissez-vous d’une bêche ou d’une pioche afin de pouvoir bien retourner le sol.

Enfin, il faudra émietter l’ensemble du sol en le nivelant. Pour réussir cette troisième étape, munissez-vous d’une griffe à 4 dents. Quel que soit le type d’emplacement que vous avez choisi, ces trois étapes sont indispensables pour favoriser une bonne croissance de vos légumes.

Choisissez des plantes potagères faciles à cultiver

Pour un début, facilitez-vous la tâche en optant pour des légumes tels que les carottes, les épinards, les petits-pois, les radis, etc. Ils sont plus faciles à entretenir. Toutefois, vous n’avez pas besoin de planter une trop grande diversité de légumes au cours de la première saison. Optez par exemple pour les petits-pois ou des fèves de haricots durant la première saison. Ensuite, vous pouvez changer après la récolte.

Dans le choix des légumes, l’astuce gagnante est la rotation des cultures. En effet, si vous plantez les mêmes légumes aux mêmes endroits plusieurs fois de suite, vous risquez d’appauvrir le sol et de perdre en termes de rendement et de bonne santé de vos légumes. Un autre avantage de la rotation est qu’elle vous permet d’éviter la plupart des maladies qui attaqueront vos légumes.

Arrosez intelligemment

L’arrosage est la phase la plus importante de l’entretien de vos semis et plants. Son intensité et sa fréquence dépendront de la pluviométrie de votre région et de la saison. Dans l’un ou l’autre des cas, il y a une règle simple à respecter pour bien arroser votre potager.

Il faut arroser suffisamment si la racine est assez profonde, et ce, à une fréquence assez espacée. Cependant, si les potagers plantés ont des racines courtes, il faut arroser moins et à une fréquence plus rapprochée.